Arcwave Ion (Avis) : Un Orgasme “Féminin” pour Homme ?!

0
(0)

Un homme peut-il jouir avec autant de force qu’une femme ? Depuis quelques années, les innovations se bousculent en matière de masturbateurs, poussant toujours plus loin l’exigence du public d’expérimenter des plaisirs renouvelés.

A grands renforts de technologies innovantes, de matériaux dédiés, de textures étudiées, les entreprises du secteur ambitionnent de révolutionner notre vie sexuelle, même la plus solitaire – ou non.

Si les femmes avaient d’abord profité de cette libération de l’extase, aujourd’hui les hommes ne sont pas en reste. Des orgasmes inédits et incomparables basés sur une stimulation encore jamais vue : voilà ce qu’annonce l’Arcwave Ion, dernier-né de l’entreprise allemande consacrée à notre bonheur. Alors, promesse tenue ?

>> Cliquez ici pour voir le prix du Arcwave Ion !

 

Une démarche consacrée au plaisir masculin

Fondé à Berlin et implanté dans plusieurs pays du monde, le groupe Arcwave est détenu par l’entreprise WOW Tech™ : il emploie une armée d’ingénieurs dont le seul but est de développer et d’optimiser des dispositifs nouveaux, capables de modifier la définition de l’orgasme des hommes.

Brevetant des matériaux et des produits encore inexistants ailleurs sur le marché, cette société met en avant l’exigence de notre bien-être en matière de sexualité, pour le porter au même niveau de raffinement que celui des femmes.

On peut donc jouir autrement ?

C’est dans cette optique qu’a été récemment lancé l’Arcwave Ion, dédié à nous satisfaire comme jamais notre main ni aucun autre dispositif de stimulation ne sauraient y parvenir.

La conception scientifique doit tout à une ingénierie méticuleuse, déposée sous la forme d’un brevet exclusif, ce qui explique sans doute pourquoi ce produit s’est classé parmi les meilleures ventes du marché en quelques mois.

Avec l’Arcwave Ion, préparez-vous à entrer dans une autre dimension de stimulation. Une intensification qui porte d’ailleurs un nom, lui aussi mis en avant par l’entreprise : le newgasm.

Le sérieux porté au projet s’accompagne d’une politique des plus rigoureuses : les taux de retours sont très bas, le remplacement des articles non conformes assuré. De quoi dormir tranquille, et jouir pleinement.

Un peu d’anatomie

Savez-vous ce que sont les corpuscules de Pacini ? Découverts par un scientifique italien au XIXe siècle, il s’agit de minuscules récepteurs situés sous la peau, très sensibles aux vibrations. Ce sont notamment eux qui mènent ces dames au septième ciel et leur procurent des orgasmes incomparables.

Des recherches ont permis d’établir qu’ils étaient présents en nombre à l’extrémité du pénis et du frein : il n’en fallait pas plus pour que se développe l’idée de nous soumettre à la même extase, en stimulant ces points précis, ce qui était impossible jusqu’alors. C’est exactement la fonction de l’Arcwave Ion.

Apprivoiser la bête

Une fois le carton ouvert, on découvre le contenu :

  • l’appareil, livré avec sa base ;
  • 10 ml de solution lubrifiante ;
  • un câble de chargement mini USB ;
  • le manuel d’utilisation et les instructions relatives à la sécurité.

L’appareil se présente à l’intérieur d’un boitier très stylisé, dans une alliance de noir et d’aluminium gris brossé. Cet étui, qui sert également de station de charge, ne jure pas sur une table de chevet : on peut aisément le confondre avec un radio-réveil ou une enceinte connectée.  Vous serez ainsi sûr de l’avoir à portée de main au moindre désir.

L’Arcwave Ion en tant que tel a la forme d’un étui noir, profilé, dans lequel s’insèrera le pénis. Au-dessus, trois commandes intuitives : plus, moins, et suppression de la stimulation. Il est possible de faire varier l’intensité sur huit niveaux différents, et de l’ajuster en cours de route.

L’ensemble de la gaine mesure 14 centimètres de long : suffisant pour la majorité des hommes, mais les mieux lotis se sentiront peut-être exclus. En réalité, l’appareil ne vise pas à englober toute la longueur du pénis, mais à procurer un orgasme par stimulation de la zone du frein, comme une bouche qui ne s’attarderait que sur la partie finale du pénis.

Premières impressions

La mise en marche s’effectue par une simple pression sur le « + », après quoi il suffit de verser le lubrifiant dans l’orifice, sur le pénis et de pénétrer l’appareil. Celui-ci, doté d’une détection intelligente, ne débute la stimulation qu’au contact de la peau.

Une gaine, agréable, rappelant la texture de la peau, vous enveloppe, et semble vous aspirer à son extrémité : le capteur d’air pulsé commence son office et vous arrache un premier gémissement. Si l’on se retire légèrement, la pulsation s’arrête. Aucun bruit perturbant ne vient troubler votre séance, plus besoin non plus de se précipiter sur la touche « OFF » à la va-vite.

Le capteur breveté, nommé Pleasure Air, assez semblable à celui des stimulateurs clitoridiens, va envoyer des impulsions ciblées sur la zone du frein, procurant des sensations inédites, même sans aucun mouvement de votre part. Une expérience troublante, tout à fait nouvelle, que l’on peut expérimenter dans de nombreuses positions sans être déçu.

Les ondes et pulsations ciblent les récepteurs profonds et mènent à un orgasme plutôt explosif, qui semble venir de plus loin que d’ordinaire et se prolonger davantage. Après avoir joui, on brûle d’essayer à nouveau, en jouant sur les mouvements, en retardant l’extase jusqu’à trouver le point qui nous saisit complètement.

De nouveaux matériaux

Sur le plan du revêtement, une innovation là encore : un silicone baptisé CleanTech, inventé pour cumuler des facultés de durabilité, de résistance innée aux liquides, et de douceur.

La structure est résistante aux UV et naturellement hypoallergénique, véritable atout quand il s’agit de notre précieuse intimité. Une finition qui a un prix mais s’avère un avantage indéniable, ne serait-ce que concernant ses garanties d’hygiène.

Et le nettoyage ?

Là encore, le dispositif a été pensé pour faciliter votre utilisation. Oubliez les masturbateurs en silicone contraignants, qu’il faut retourner, laver avec un produit adapté, sécher puis tamponner d’une poudre spéciale : ici, vous n’aurez qu’à faire pivoter votre Arcwave Ion sur lui-même pour l’ouvrir avant de le rincer sous l’eau. Voilà. C’est tout. Replacez-le sur sa base de rangement, et il sèche, tout seul.

Un investissement profitable

Ce masturbateur pour hommes se place clairement dans le haut de sa catégorie, avec un prix affiché de 189 euros. C’est davantage que beaucoup d’autres appareils mécaniques, mais pas très élevé si on le compare à ses homologues féminins, si prisés.

Et une fois qu’on l’a eu en main, on comprend qu’il s’agit aussi de valoriser la qualité de sa finition et l’efficacité de sa technologie. Sa durabilité et son apport à nos orgasmes quotidiens peuvent à eux seuls justifier une telle dépense.

Avantages

  • Une technologie unique au monde, basée sur des pulsations profondes ;
  • Un design sobre et élégant ;
  • Une facilité d’utilisation et de nettoyage ;
  • Des orgasmes inédits !

Inconvénients

  • Son prix, relativement élevé ;
  • Ses dimensions ne conviendront pas à toutes les anatomies ;
  • Chez certains hommes, la sensibilité du frein est moins développée.

Questions fréquentes

Est-ce que je peux l’utiliser sans lubrifiant ?

Tout est possible bien sûr, mais s’agissant de votre pénis, et d’une garantie de plaisir, il est plus que recommandé d’utiliser un lubrifiant. Si celui du fabricant n’a pas votre préférence, n’importe quel produit, pourvu qu’il soit à bas d’eau, pourra vous donner satisfaction.

Puis-je l’utiliser en me lavant ?

L’Arcwave Ion est certifié étanche à l’eau, vous pouvez donc en expérimenter les plaisirs sous la douche ou dans un bain. Evidemment, la base de charge, elle, doit être strictement tenue à l’écart de tout liquide.

Quelles sont les dimensions exactes de l’Arcwave Ion ?

Il mesure 14 centimètres de longueur, un peu plus de 8 centimètres de large. L’orifice, extensible bien entendu, affiche un diamètre de 3,3 centimètres. Il est pourvu d’une extrémité des deux côtés pour s’adapter à l’immense majorité des anatomies, après 6 à 7 centimètres de pénétration.

YouTube video

Quel bilan pour ce masturbateur d’un nouveau genre ?

L’Arcwave Ion semble certes un peu cher au premier abord, mais cela s’explique par le concentré de technologie qu’il propose. Plus qu’un énième gadget masturbatoire, il a le mérite de proposer aux hommes un challenge des plus relevés : rien de moins qu’une réinvention de nos orgasmes.

Habitués depuis l’adolescence à explorer notre sexualité et très conscients des gestes qui nous procurent le meilleur bien-être, nous voici devant un nouveau type de stimulation, impossible à reproduire sans cette technologie. Cela nécessitera un apprentissage chez certains, comme de recalibrer un orgasme devenu habituel depuis des années.

On pourra être dérouté par ces sensations inconnues, plaisantes pourtant, qui valent le coup d’être développées. Finalement, si explorer votre propre plaisir vous semble un défi à votre mesure, vous auriez tort de bouder votre curiosité.

>> Cliquez ici pour voir le prix du Arcwave Ion !

 

Quel est votre avis sur cet article ?

Cliquez pour donner une note !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Aucun vote pour le moment

Elle et Lui. Nous sommes deux amoureux des sextoys high-tech et de haute qualité, et à travers ce site, nous sommes ravis de vous accompagner dans le choix du meilleur produit intime pour votre plaisir en solo ou en couple. N'hésitez pas à nous laisser un commentaire si vous avez la moindre question !

Aucun Commentaire

Laisser un commentaire